M E R C I C O V I D .



Bin oui, ca fesse comme tire, hein ? MERCI COVID.

Chu pas contente qu'il soit là, ce virus. Mais j'ai pas l'choix y'est bel et bien là


Dans mon quotidien, je peux changer quelque chose: Respecter la distanciation, éviter les rassemblements, me laver, laver et relaver les mains et limiter mes déplacements. Mais pour tout ce qui se passe dans le monde de la course à pied, j'peux rien changer. En fait, OUI , mon ATTITUDE.


La récente annulation du Marathon du P'tit train du Nord a suscité un tsunami de réactions. peu positives j'avoue. À croire que personne s'en doutait.

On dirait que c'est la fin du monde. Comme si plusieurs membres de la communauté des coureurs étaient sur respirateur et tout à coup BOOM on les a débranchés. Plus d'oxygène, niet.

Pourtant l'oxygène vient tellement du mouvement.

Ouvre la porte, sors. Cours pour les bonnes raisons.

-Toi

-Ta santé physique et mentale

-Ton besoin d'évasion encore plus grand en temps de restriction

-Te sentir vivant, surtout quand le mot maladie est sur toutes les lèvres.

Connecte avec toi, écoute, ressent, vis ce qui se passe.


OK, à Go on relativise.

Ta course officielle est annulée #ouinpis c'est plate en citron mais c'est d'même.

Revire toi d'bord.

Fais ta course virtuelle. Reste motivé. C'est facile si tu faisais cette course pour les bonnes raisons.

Tu voulais tellement la faire ! Fais là.


Un organisateur a écrit sur une page de course. On n'a pas fait la course virtuelle car une médaille ça se donne à une ligne d'arrivée.

Les oreilles me frisent, fais toi en un finish line

Fais ton parcours" Tu sais ou tu pars et ou tu dois finir. Fais toi en un finish en craies, en spray, sois inventif.

C'est dans la tête qu'on est beau. Tsé la perception. Comment choisis-tu de voir ça ?

Un 42 c't'un 42. Un 10 c't'un 10 . Une course c't'une course pis un finish c't'un finish.

officiel ou pas officiel.



Jasons là. Officiel ca veut dire quoi en fait ?

Ta course virtuelle est officielle. (zéro rapport avec Sportstats)

Pis virtuelle ca veut dire quoi ?

La définition de virtuel est : Qui est à l'état de simple possibilité, qui a en soi toutes les conditions essentielles à sa réalisation. Faque fais la, réalisée elle n'est plus virtuelle si je comprends bien.


Ô comme je réalise à quel point j'incarne mon message, ma philosophie. Que Le Pace du Bonheur c'est n'est pas courir mais VIVRE sa course. C'est écrire une page de son histoire.

Nulle nécessité de prouver avec Sports Stats que je l'ai fait, j't'annonce que mon corps le sait, ma famille et mes amis aussi.


Cette année le Marathon de Rimouski a été annulé, mais nous on s'en doutait.

La madame s'est revirée de bord. Le Pace du Bonheur à organisé une course virtuelle officielle

42 KM SEULS mais tous ENSEMBLE.

TU donnes la dimension que tu veux à ta réalisation. Ça t'appartient.


Suffit de se faire un concept. On est pas tous partis la journée qui nous tentait. On s'est donné rendez-vous y'avait rien de low profil là. On a fait un départ virtuel officiel, chacun dans bon beau coin de pays.

Tout le monde se branchait LIVE sur l 'évènement Facebook, on était ensemble.

TOUT SE PASSE À L'INTÉRIEUR DE NOUS .

Oui on courait seuls, mais on s'est servis de notre force acquise avec la résilience COVID pour RÉUSSIR.

Courir de même, ça prend du mental, de la confiance en soi , en son training, en son body, et de la motivation.

Bin tu sais quoi, on s'trouvait pas mal hot et ç'est cela qui nous a fait avancer jusqu'au bout.

Jusqu'au finish, parce que c'est là que ca s'donne une médaille, tout le monde l'a eu car tout le monde a terminé ce qu'il commencé.




Perso, au risque d'en choquer quelques uns, je n'ai plus besoin de médaille. En 2019 sur une vingtaine de courses je n'ai gardé aucune médaille. J'ai toute en dedans de moi.

Une médaille tu la montre, une histoire tu la raconte.

Sur 14 ans de course je n'ai gardé que 2 médailles. 2011 mon premier marathon à Rimouski et ma médaille du Marathon de Paris en 2015.

2011 mon pied de nez incroyable à un pronostic tellement sombre et 2015 la première fois que je n'ai pas regardé le chrono, ni cherché à le connaitre via internet, la non-performance dans toute sa splendeur, le lacher-prise sur les chiffres, les statistiques.

C'est là que j'ai goûté à cette délivrance qu'on ressent ce PUISSANT feeling d’être L’UNIQUE ET GRAND MAÎTRE absolu entre son corps et sa tête.

Je les ai gardées car elles sont si symboliques, mais pas dans ma vie de coureuse, dans ma vie d'ÊTRE humain

By the way on a tous la même médaille, mais chacun son histoire.


Ne vous méprenez pas , je rêve encore de courses officielles, de rencontres, de contacts humains.

J'ai hâte à la première édition du Marathon du Pace du Bonheur au Marathon de Rimouski. Et encore là la philosophie du Pace prend tout son sens. Car jour de course est jour de fête, de célébration.

On va tu fêter? L'avoir tant désiré, espéré et préparé pendant 2 ans.


MERCI COVID tu m'as fait constaté toute la force qui m'habite. J'ai su garder le cap même confinée, rester motivée plus que jamais car ma passion a pris toute la place. Une passion à l'état brut sans artifices, ni paraître, celle qui fait qu'ouvrir la porte mène toujours au BONHEUR, à MON BONHEUR



MERCI COVID

j'ai fait un full 42, SEULS mais tous ENSEMBLE.

J'ai vécu quelque chose plus grand que nature, quelque chose qu'en course officielle il ne m'aurait pas été possible. J'ai pris le départ avec ma famille, on a couru 16 KM ensemble, mes petits-fils ont même fait du vélo à mes côtés par moments et le dernier KM on l'a fait tous ENSEMBLE. Une ode à la famille, à la persévérance de Mamie, à la reconnaissance d'être en santé et au bonheur pas compliqué

Oui c'est dans la tête qu'on est beau, ça aussi mes petits l'ont compris

J'ai aussi pu prendre chirrrri dans mes bras à chaque boucle de 5 KM, pour moi c'est VIVRE sa course




MERCI COVID

Le Pace du Bonheur a choisi d'offrir dorénavant, à chaque saison, un évènement virtuel mais officiel: SEULS mais tous ENSEMBLE aux adeptes. Chacun son rythme bien sûr mais aussi chacun sa distance. 10 KM, 5KM, 8KMou même 3 KM. Le but partir ensemble, développer un sentiment d'appartence, courir libre mais encadré et rester motivés à bouger. Ces courses seront à mon calendrier.

14 novembre 2020

20 février 2021

29 mai 2021

10 juillet 2021


Un 42, un vrai comme dirait certain, ou un 21 un vrai comme dirait certains, OUI un vrai à Rimouski, mon premier Amour, mon grand Amour.

Car c'est là qu'a débuté mon histoire, ou je continue à changer mon histoire et è mon grand bonheur par procuration des adeptes pourront aussi écrire et changer leur histoire.

Si vous voulez me voir dorénavant cherchez pas trop loin, le Marathon de Rimouski j'y serai chaque année


MERCI COVID

Tu m'auras permis, de testé ma force, ma résilience, ma persévérance, ma foi en moi et pas juste une nouvelle paire de runnings shoes ou un nouveau parcours.


MERCI COVID

j'ai toujours cru en mon message, me suis toujours investie dans cette mission de démocratiser et humaniser la course à pied, tu m'auras permis de m'y ancrer comme jamais et avec es courses virtuelles officielles, rendre davantage accessible ce qui pour plusieurs a toujours semblé inaccessible.

Ce vidéo ci-bas le démontre assez bien





Ne craignez pas d'ëtre lents, craignez d'être immobiles. Témoignage de Mylène Moisan







Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square