Courir des tites dernières pour regarder derrière

December 20, 2017

Je le dis si souvent, courir en longue distance est toujours un merveilleux voyage au centre de soi-même si on peut s’abandonner. En ces derniers jours de l’année, comme pour plusieurs, l’heure est au bilan. Moi , je préfère dire résumé ou revue de l'année bilan ca fait trop compter, et vous connaissez ma relation avec les chiffres .

Mes plus grandes introspections se font toujours en runnings shoes, celles de mes constats pour 2017 ne seront pas différentes.  Voilà  donc, que je gambade pour une des dernières fois, ce midi en 2017. #moijaimecalestitesdernieres . Mes prochaines sorties de décembre  vont assurément toutes servir à regarder derrière pour voir le chemin parcouru #cafaitdubienpourlestimedesoi

 

Les périodes de marche sont plus nombreuses maintenant, mon corps ayant été énormément fragilisé par la polyarthrite rhumatoïde, dans les douze derniers mois.  L’âge, la ménopause, en fait il y'a des tas de raisons. Mais tout cela est hors de mon contrôle donc le lâcher prise est tellement nécessaire. Bon je marche plus #OUINPIS j’avance ! J,en suis toujours bien a 25 demi-marathons et 7 marathons au compteur de ce body capricieux. Le secret, le respect de nous deux.

 

Je vise aussi pour 2018 un nouveau parcours 42.2KM , ce sera mon 8ième full, écrit non sans fierté. Dans la mire Québec, le p’tit train du Nord ou Niagara Falls.

Ai-je peur de réussir suite à cette nouvelle fragilité articulaire ?

Non, car réussir veut dire : parvenir, atteindre, arriver. #Jarriveraiquandjarriverai

Je le dis en conférence et je me le répète à chaque course : ce qui se passe entre la ligne de départ et le fil d’arrivée nous appartient. Aucun règlement n’interdit de marcher, de prendre le temps de bien s’hydrater, de récupérer, de remercier les bénévoles. Selon moi ça s’appelle VIVRE sa course. Cette année, j'ai fait mon full à Toronto en octobre, ouff pas facile. Mais JE connaissais mon parcours, la valeur de MA médaille et je savais que cela ne m’avait pris 6 heures pour réussir mais bien 16 semaines de durs labeurs. #toutestquestiondeperception Je sais très bien que je n’ai plus le corps d’un coureur, mais j’ai le cœur d’un finisher maintenant et c’est tout ce dont j’ai besoin.  Cette année m'aura permis de comprendre que le regard que l’on porte sur soi-même donne la perception que les gens ont de nous. J’ai tant grandi face à ce constat et je ne cesse depuis.

L’image de la réussite, l’apparence de la satisfaction et la vision de la victoire est différente pour chacun de nous.  TOUT EST QUESTION DE PERCEPTION, c’est exactement cela. LA PERCEPTION, LA VISION,  et dites-vous bien  que la plus important est la-vôtre, votre PERCPETION  #thatsit

 

2017 aura été pour moi une année de grandes réalisations personnelles et tous mes rêves ou projets sont nés en joggant. Moi qui dis toujours que lorsque je cours je ne pense à rien #fairelevideoufaireleplein

Il y’a eu la première course officielle du Pace du Bonheur #JUSTWOW, Merci au Grand Défi de Victoriaville de cette immense confiance en cette mission puisqu’il récidivera en septembre 2018 pour ce grand hapenning qui vise le plaiair.

Une amitié sincère,aussi est née,  avec Mylène Moisan, qui me donne confiance et qui me confirme plus que jamais le pouvoir des mots pour contrer les maux.

#toutcagraceasonarticledanslapresseenseptmbre2016

 

J’ai la chance grâce à ce blog et lors de mes conférences de toucher les gens, les porter vers des réflexions, vers MES réflexions qui m’ont fait grandir et avancer un pas a la fois, droit devant.#jusquaubout

Cette année fût incroyable, la conférence a été entendue plus de 55 fois pour tous groupes d’âges, hommes ou femmes et à mon grand bonheur dans une trentaine d’écoles #nonalanxietedelaperformance n'est-ce pas là un grand privilège ?

 

Les mots ont un grand pouvoir je me souhaite pour l’année qui vient de continuer à trimballer un ti-peu partout mon baluchon du bonheur, de la résilience et de la persévérance avec ce message puissant que par notre attitude on détermine notre altitude et que DERRIÈRE LE CHIFFRE IL Y’A L’HISTOiRE, oui et derrière l’histoire il y’a un être humain avec tout son parcours, ses valeurs, son ADN.

Après chacune de mes conférences je prends le temps de rencontrer les gens. Du pur bonheur, J’entends des témoignages merveilleux, je vois des personnes authentiques, uniques qui chacune à leur façon me transforme.  J'y trouve souvent mon inspiration #inpiranteinspiréejadore  et c’est un puissant moteur pour continuer a mordre dans cette belle mission. #lepacedubonheur

Mais je demeure d’abord et avant tout simplement une joggeuse heureuse et j’espère contagieuse.

La course a fait de moi une meilleure personne et de plus en plus je veux vivre comme je cours. Forte et résiliente, persévérante et confiante, LIBRE et FIÈRE , voilà ce qui m’aide certains jours a ouvrir la porte, à courir pour grandir, puis écrire.

 

Alors voilà ma thérapie aujourd’hui je rentre d’une belle sortie hivernale en fôret. L’hiver et le bois combinés, de la pure magie pour moi. Le plaisir pour les yeux est triplé, tous les sens encore plus aiguisés et j’ai tout autant cette paix intérieure procurée par le simple et pur bonheur de gambader. La course m’apaise et le faire dans la forêt enchantée me fait réaliser encore plus à quel point c’est un énorme privilège de pouvoir encore mettre un pied devant l’autre et de choisir la liberté.

 

Bonne tites dernières à vous tous,  bonne introspection, bonnes doses de plaisir et surtout Bonne Année 2018 , je vous souhaite une année douce et tendre envers vous comme je le suis de plus en plus avec moi-même et cela mène au bonheur  je vous le dit.

 

 

 

Please reload

Posts Récents

June 12, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square