Au-delà du rêve.

June 27, 2017

 

Le vrai rêve de Nathalie, c’est de s’attaquer aux puces, celles dans les dossards des coureurs qui sont connectées au chronomètre. Elle aimerait que les coureurs puissent choisir : avec ou sans. « Au printemps, je vais travailler là-dessus, je vais commencer avec de plus petits événements, comme Limoilou ou Lac-Beauport, pour qu’il y ait des 5 kilomètres du bonheur, des 10 kilomètres du bonheur, où le temps ne compte pas. »

Juste la satisfaction d’atteindre le fil d’arrivée. « Il y a un besoin pour ça. »

-Mylène Moisan la Presse Plus.

http://plus.lapresse.ca/screens/7d5f7e03-25df-41fd-adbd-65afa6a2fa28%7C_0.html

 

Mylène a publié cet article le 11 septembre 2016.

 

Mon 11 septembre, mon monde a tremblé. Une visibilité inespérée, j’ai été inondée de courriels, les conférences ont suscité un vif intérêt et m’ont mené vers des rencontres qui ont eu une incidence incroyablement positive dans ma vie. Mylène Moisan je l’ai toujours beaucoup aimé, je disais à mon entourage : Elle écrit toujours des histoires extraordinaires avec des gens bien ordinaires. Elle n’a pas fait exception avec cet article. Mylène est devenue une amie, on prend occasionnellement un café au Pace du Bonheur, le temps n’existe pas seul le bonheur prime.

 

J’aime profondément l’être humain, je prends un plaisir fou à saluer chaque personne à l’entrée de mes conférences, écouter une petite bride de leur histoire. C’est pour cela que je demeure convaincu de la pertinence du beau message véhiculé par le Pace du bonheur. Il faut changer la perception de la performance.

Que les gens valorisent tout autant le parcours que l’arrivée à destination. Le chrono le jour J est si peu représentatif de tous les efforts déployés et de toute la persévérance et résilience nécessaire pour y arriver. Je dis que le bonheur et la fierté ça ne se compte pas. Qui connait l’histoire derrière le BIB# 5296du #386 à part celui qui le porte. On a tous notre Everest que ce soit 5KM-51.50-2Km ou 70.3. En combien de temps … La pire question pour moi, pire que quel âge as-tu, car pour  moi là aussi le chiffre est rarement représentatif.

 

En rêvant d’une course officielle au Pace du Bonheur (avec dossard, sans puce) je voulais ainsi que coureurs, marcheurs, joggeurs puissent tous s’identifier dans cette belle grande confrérie des coureurs. Au finish line, on a tous la même médaille anyway, mais sa réelle valeur nous seuls la connaissons.

La course est pour moins une délicieuse façon de célébrer la vie, le privilège que l’on a de pouvoir mettre un pied devant. Ce qui se passe entre la ligne de départ et le fil d’arrivée,NOUS APPARTIENT, aucun règlement n’interdit de marcher, de prendre le temps de remercier les bénévoles, de prendre un selfie, de chanter et de s’approprier sa course, sa fête et clamer haut et fort sa fierté.

 

Je vous écris ce blog, après avoir décanté d’une semaine mouvementée. Oui la semaine dernière avait lieu à Victoriaville la conférence de presse annonçant, une première au Québec, la course du Pace du Bonheur. Mon rêve, oui mon rêve. J’ai flotté pendant plusieurs jours, mais comme après une course enivrante on est pas pressé de redescendre de ce beau nuage.

 

C’est lors d’une conférence à Victoriaville l’automne dernier que j’ai rencontré Mona Gauthier, une femme inspirante et influente qui fait bouger depuis quelques années les femmes de Victoriaville. Mona est maintenant Directrice des communications, des ventes et du marketing pour le Grand Défi de Victoriaville. Un grand coup de cœur, des visions et missions similaires, quelques rencontres plus tard, voilà qu'une belle amitié est née et la Course Pace du Bonheur 5KM est officialisée, Mona et son équipe ont propulsé ce rêve à la vitesse grand V. J’en suis tellement reconnaissante. La vie place sur notre route des personnes d’exception.

 

Comment j’me sens comme une petite fille de 5 ans. Une petite fille qui a demandé au Père-Noël quelque chose qu’elle aurait pu attendre longtemps tant elle le désirait si fort. Mais une fée clochette en a décidé autrement et à mon grand bonheur.

Croire, toujours croire. Lorsque l’on est bien ancré, sur son X, que notre mission nous fait vibrer, voilà tout ce qui peut arriver.

Vous voulez être de cette grande fête le 10 septembre prochain, avec JOIE !!!

http://www.granddefi.qc.ca/fr/inscription-en-ligne.html

Please reload

Posts Récents

June 12, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square