CADENCE DE COURSE ET PHILOSOPHIE DE VIE

 

En 9 ans, après un diagnostic invalidant de polyarthrite rhumatoïde sévère, je suis passée de sédentaire à marathonienne, de courir 4 maisons à la distance du maraton, de 4 minutes de course à 5 h 20.

Obnibulée par la performance, à vouloir défier les pronosctics et faire une grimace à la maladie j'ai été dans l'excès du toujours plus vite, toujours plus loin.

Puis en 2013 après avoir trop pousser mon corps, la maladie m'a gentiement rappellé à l'ordre.

Je n'ai pas abandonné la course à pied, je me suis plutôt abandonnée à ce que mon corps pouvait me donner et j'ai fait un virement totale dans mon mindset, sur mon attitude.

 

J' ai dû apprendre à troquer la performance pour la persévérance , la constance, la confiance et l'endurance et comprendre que rien ne sert de toujours courir. À la surenchère des chronos, j'oppose mon " pace du bonheur", une cadence qui me fait alterner entre marche et course, selon les humeurs de son corps, avec le fil d'arrivée comme seul objectif. L'alternance marche-course est devenu une option pour courir plus souvent et surtout plus longtemps.

A chacun son Everest, mais tous la même façon de réussir son ascension : Un pas à la fois droit devant et jusqu'au bout

Le Pace du Bonheur c'est valoriser le parcours tout autant que l'arrivée à destination, mettre en lumière les efforts, l'action et la célébration. Et ce qui vaut à la course, le vaut aussi dans la vie .

Livre LE PACE DU BONHEUR-courir et vivre pour soi, dédicacé par l'auteure

C$20.00Prix