COURIR LÉGER

Je me plais tellement à dire que je cours léger, moi qui n’est pas vraiment si légère. En fait courir léger en langage de course est plutôt technique et demande une foulée bien précise on dit la foulée médio-pied. Cette foulée est respectueuse du corps et de son anatomie, elle réduit le risque de blessure, et surtout elle est performante.C’est un sujet que je ne peux explorer n’étant aucunement experte en course à pied et encore moins experte en performance.#tropfacile Courir léger pour moi qui détiens un baccalauréat en lâcher prise, une Maîtrise en bonheur et qui peaufine un Doctorat en perception a un tout autre sens. Pour moi c'est courir LIBRE, sans traîner d'angoisse ni d'attentes et

Courir les 4 saisons du bonheur

Mon petit rituel matinal, parcourir mon Facebook avec un grand noir !! En ce 11 juin, ce qui attire mon attention : La majorité des statuts concerne la météo particulière. " J'ai pas vu passer l'été " "Est-ce qu'on doit ressortir nos skis" "Fa frette, c'est poche".... Que pouvons nous donc y changer ? Rien, sauf bien sûr, notre attitude. En ouvrant le rideau ce matin, je savais déjà que c'était froid et pluvieux, mon corps me l'a dit, mais je " focusse " sur le zénitude que m'apporte le bruit de la pluie plutôt que sur mon corps plus endolori. Ça fait longtemps que j'ai compris que le positif attire le positif. En aucun moment je ne me suis interrogée à savoir si je sortais courir et encore

Posts Récents
Archives