tapis blanc tu es là !

Tapis blanc jour 2 sur mon wonderful Québec City Je rêvais secrètement de me réveiller ce matin et que le peu de neige reçue la veille soit encore au sol, car je n’avais pu en profiter, limitée par une poussée d’arthrite. J’adore l’hiver, mais surtout j’adore courir l’hiver, je trouve que l’air est plus pur et les vents plus vivifiants. 0 degré au thermomètre, un corps plus conciliant que la veille, je me suis mise à sourire béatement en prenant mon café. Je savais ce qui m’attendait. Je savais que la première sortie hivernale nous fait toujours retomber en enfance. J’avoue que je m’émerveille facilement,mais moi, ça me fait du bien. Redécouvrir la sensation du bout du nez froid après à pein

Prendre tout ce que l'on peut, et appécier

Ce matin je me suis levée avec un idée bien précise. Je voulais faire une longue sortie. L'automne est absolument délicieux, on annonçait une journée splendide et j'avais un grand besoin de décrocher car je travaille sur des beaux projets en ce moment, super excitants, mais aussi presqu'épeurants. En fait, je m'étais couchée avec cette idée bien précise. J'avais engouffré mes 2 rôties pain blanc beurre d'arachides avant le dodo et comme dessert Naproxen et Tylenols en prévention. C'est mon truc à moi, les veilles de longues sorties. Je cours toujours sans vraiment déjeuner, seuls banane et yogourt au réveil, donc les toasts avant le dodo m'aident pour le kilométrage en extra prévu le lendema

savourer, célébrer et recommencer

J'ai couru pour la première fois ce week-end le semi-marathon d'Oka. Une température parfaite, peu d'humidité pour mes vieilles articulations et un décor tellement bucolique. C'est fou les premières fois comme c'est excitant. Pas mon premier semi, non. Mais la première fois sur ce joli parcours, joli mais côteux. Comme à chacune de mes courses je n'ai aucune attente de chrono ou de performance, je me laisse donc porter par le " Wow" du ici-maintenant, je ne me casse pas la tête, je sais que je cours du point A au point B, simplement. En fait je m'abandonne totalement à ce que je m'apprête à réaliser encore une fois, mon chirrrrrrrri à l’arrivée et j'ai le cœur plein de reconnaissance. Je sui

Posts Récents
Archives